Agences de notation : la théorie du complot (2e partie)

Cet article est la suite de ‘Agences de notation : la théorie du complot (1e partie)’ publié précédemment sur ce même blog… Bonne lecture!

Drapeau américain : guerre financière et théorie du complot

La machine de guerre américaine


Qui est Standard and Poor’s? Comment l’agence détermine-t-elle ses notes? Ses critères sont-ils pertinents? Mais surtout, quelles sont ses motivations cachées? Les agences de notation sont-elles des armes de guerre économique? Quelle pourrait être la solution pour contrer le monopole américain? Analysons la problématique…

Qui est Standard and Poor’s?

Henry Poor, créateur de l'agence  Standard and Poor's

Henry Poor

L’agence Standard & Poor’s (S&P) a été créé en 1941, dans le prolongement des activités de Henry Poor (entamée en 1860). C’est aujourd’hui une filiale du groupe McGraw-Hill. Son travail consiste à publier des analyses financières sur les actions et les obligations reflétant la santé financière des sociétés qui y sont liées. Les résultats sont publiées, 48 fois par an, dans une lettre d’information intitulée « The Outlook », perspective en français. Standard and Poor’s une des trois principales sociétés de notation financière (avec Moody’s et Fitch Ratings).Retrouvez plus d’information sur le fonctionnement général des agences de notation en introduction à l’article Vers une agence de notation européenne… que je vous invite vivement à lire ou relire sur ce même blog.

Des critères discutables

Technique des agences de notation

Technique des agences de notation

Les derniers changements de méthodologie dans la technique de notation de Standard and Poor’s (effectués début décembre) en atteste, les critères de calcul se doivent d’être évolutifs. Mais le sont-ils réellement? On peut s’étonner que la révision des critère de notation ne se fasse pas de manière progressive, par sur sorte d’indexation. En plus, lors des mises à jours, l’agence annonce progressivement les notations actualisées, ce qui implique que certaines institutions reçoivent leurs notes avant d’autres (avec des conséquences boursières dès lors inégales).

Un distributeur de notes peu critique mais critiquable

Une petite citation suffit à mettre en évidence l’intérêt très relatif des agences de notation. Paul Krugman, prix Nobel d’économie nous dit ceci des agences de notation : « Ces gens ne sont certainement pas en position d’émettre un jugement » si on se souvient des triples A distribués par Standard and Poor’s et ses consoeurs aux produits toxiques à l’origine de la crise financière de 2008.

Pour quelles raisons l’agence Standard and Poor’s attaque-t-elle l’Europe?

Valéry Giscard d’Estaing nous parle des banques et des agences de notation…

Mettre la pression sur les états européens

Alors que les sommets européens s’enchaînent pour sauver l’Euro, Standard and Poor’s impose, par ses surveillances négatives, une pression d’autant plus forte sur la classe politique. Celle-ci doit dès lors parvenir à un accord stable et durable pour résoudre cette crise qui menace de faire éclater l’euro et de replonger le continent dans la récession. Cette pression, même si ce n’est sans doute pas son objectif, pourrait peut-être se révéler salutaire dans l’obtention d’un accord.

Favoriser la mort de l’Euro pour maintenir le Dollar (au moins un certain temps) en vie

Guerre économique

Guerre économique?

Une autre hypothèse fait surface : la théorie du complot américain contre l’euro. Cette idée peut paraître étonnante mais elle réunit de plus en plus d’adeptes. En France, plusieurs médias (la Voix du Nord, Sud Ouest, l’Union) en parlent ouvertement.En effet, lorsque l’on sait que les prochaines guerres seront sans doute économiques, les agences de notation pourraient être une nouvelle arme de destruction massive. Ne seraient-elles pas utilisées dans une offensive sournoise contre l’euro? Les agences agiraient comme cheval de Troie, créé puis introduit dans les places boursières européennes par les banques et autres investisseurs américains décidés d’en finir avec l’euro. L’existance même de cette monnaie menacerait, selon eux, la suprématie du dollar dans le monde…

Déstabiliser l’Europe pour détourner l’attention autour de la crise de la dette américaine

La dette américaine dépasse aujourd’hui les 15.000 milliards de dollar, soit plus de 100% de leur PIB (le cap a été franchi en août dernier)! Détourner l’attention des marchés en les focalisant sur une problématique européenne (accentuées par les agences de l’Oncle Sam) est sans aucun doute le meilleur moyen pour cacher les distensions qui caractérisent actuellement la politique américaine. Pourquoi les Etats-Unis, au vu de leur dette abyssale, bénéficient-ils encore d’un AA+ chez Standard and Poor’s (ils étaient notés « AAA » par Standard and Poor’s depuis la création de cette agence en 1941 jusqu’au 5 août 2011) et de la note maximale auprès des deux autres grandes agences mondiales, Moody’s (depuis 1917) et Fitch Ratings.

Evolution de la dette américaine de 1940 à nos jours

Graphique de l

Plus caustique, l’agence a du se justifier après cette dégradation. Le gouvernement américain l’a alors accusée de fonder sa décision sur des erreurs graves de calculs. Selon une source, citée par l’AFP, Standard and Poor’s aurait alors choisi de supprimer certains de ces chiffres de son analyse (même si elle a maintenu sa dégradation de la note américaine). Que penser d’un indicateur qui puisse, selon l’acteur jugé, être à ce point influençable?!? Poser la question, c’est presque y répondre…

Pourquoi toutes les agences de notations mondiales sont-elles américaines?

On peut réellement se poser la question! Les 3 grandes agences de notations à rayonnement mondial mondial ont leurs bases au pays de l’Oncle Sam. Le soucis, c’est qu’elles sont alors juges et parties lorsqu’il s’agit d’estimer leur propre pays, leurs entreprises nationales, leurs collaborateurs… qui plus est dans un environnement où les lobbies sont tout puissants. Une estimation des garanties financières entre autre d’États ne devrait-elle pas être confiée à une agence mondiale? Ou à un consortium d’agences d’origines diverses (une ou deux par continent, par exemple)? On peut dès lors se poser, une fois encore, la question de la pertinence d’une agence de notation européenne…

Retour au début de l'article

Pour poursuivre la réflexion

Que pensez-vous des agences de notation? Pensez-vous qu’elles outrepassent leur rôle? Pensez-vous que les dégradations en cascade des pays européens sont une étonnante coïncidence? Avez-vous d’autres hypothèses d’explication? N’hésitez pas à réagir en commentaire…

Pensez-vous que les agences de notation ont aujourd’hui un trop grand pouvoir?

Agefi : le changement de méthodologie de S&P favorise les banques chinoises

L’express : enquête sur ces agences de notation qui menacent la France


Sources :

Agence Belga

France 24

Poster un commentaire

5 Commentaires

  1. Roland

     /  17 décembre 2011

    Etant un amateur dans le monde de la finance, je me pose tout de même une question (au moins!): Pourquoi les agences de notations ont tellement d’influence aujourd’hui par rapport à il y a quelques années, où le grand public n’avait même pas conscience de leur existence? En fait, elle ne font que stimuler des rumeurs dans le monde de la spéculation qui est très « émotivo-influençable » mais pas seulement. Les robots qui emplifient les tendences n’ont pas de sentiments, donc ..? Je pense en effet qu’il y a une déviance totale du monde de la finance qui régit les règles du marché alors que ce devrait être le politique!! Qui est assez puissant aujourd’hui pour redresser la barre? A mon avis personne car le système s’emballe, la contagion progresse et l’économie risque fort d’être mise à mal pour longtemps. L’organisation mondiale tricéphale: monde politique, monde économique et monde financier part dans une vrille mortelle dont les moteurs financiers, qui s’enrichissent par une spéculation sauvage catalysée par les agences de délations, courrent eux-mêmes à leur perte par destruction aveugle. Le monde virtuel tue le monde réel, combien de temps, les hommes vont encore se faire traire par les systèmes qu’ils ont créés et dont le fonctionnement leur échappe aujourd’hui?

    Répondre
  2. Les agences de notation ont initialement un but informatif. Le problème est bien là : au-delà du simple avis, c’est aujourd’hui un agent qui régit (entre autres) les niveaux de remboursement des pays. Le système étant difficilement changeable du tout au tout, il faudrait envisager de créer d’autres agences au rayonnement mondial. A quand une agence européenne?

    Sujet à lire (et sur lequel réagir) dans cet article…

    https://marketingetcommunicationpolitique.wordpress.com/2011/11/16/vers-une-agence-de-notation-europeenne/

    Répondre
  3. Roland

     /  17 décembre 2011

    Puisque la neutralité des agences de notations est largement remise en question, pourquoi ne pas leur retirer le pouvoir de déterminer les taux et laisser cela à une instance internationnallement reconnue comme le FMI par ex. qui est l’allier naturel des états et ne laisser aux A de N qu’un avis consultatif? Aujourd’hui elles sont juges et parties et donc parties prenantes dans la curée spéculative.

    Répondre
    • Ce serait en effet une solution intéressante… A ceci près que je vois mal une pareille révolution dans un monde de la finance où les agences de notation ont un rôle trop important que pour être supprimées. Je pense surtout que d’autres agences à rayonnement mondial pourrait internationaliser les notes moyennes et ainsi rendre les partis-pris moins partiaux.

      Répondre
  1. Agences de notation : la théorie du complot (1e partie) « Marketing et communication politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :