Anonymous : pirates ou mouvement citoyen?

Anonymous - hacker ou mouvement citoyen

Anonymous - hacker ou mouvement citoyen?

Anonymous : anges ou démons? Quelques jours après le lancement de l’opération de boycott « Black March », dans laquelle il vous incite à ne pas acheter de produits culturels durant un mois, l’action fait grand bruit sur le net. Une majorité des internautes sont d’ailleurs d’accord sur le principe. Ce projet, en réponse au président français Nicolas Sarkozy, est simple : n’achetez ou ne téléchargez plus de produits culturels durant le mois de mars 2012. En d’autres termes, Anonymous lance un appel au boycott. L’objectif est de créer un choc dans le budget des maisons de disques et des sociétés de production. Ce type d’action l’illustre bien, Anonymous est aujourd’hui bien plus qu’un collectif de pirates, leur action est sociétale. Mais qui sont les Anonymous? Que poursuivent-ils? Quels sont leurs motivations?


Anonymous : qui sont-ils?
Attaque DDoS : l’arme ultime?
Poil à gratter des institutions gouvernementales…
…et des grandes sociétés!
La presse et les médias sociaux sont-ils ciblés?
Pour poursuivre le dialogue…


Anonymous : qui sont-ils?

Anonymous : tout le monde et personne à la fois

Anonymous, c'est tout le monde et personne à la fois!

Anonymous est un groupe « d’hacktivistes » (mélange de hacker et activiste), se manifestant principalement sur internet. Ce nom a été choisi non pas pour cacher l’identité de ses membres mais bien pour véhiculer l’idée que tout un chacun peut rejoindre le collectif. Les activités informatiques et physiques d’Anonymous sont entreprises par certains de ses membres qui agissent au nom du groupe et apparaissent généralement masqués (sous les traits de Guy Fawkes – anarchiste anglais du XVIe siècle – popularisé par le personnage de la bande dessinée et du film « V pour Vendetta »). Anonymous se présente comme défenseur du droit à la liberté d’expression, que ce soit sur Internet ou en dehors. Plusieurs sites lui sont fortement associés : 4chan, Futaba, plusieurs wikis, Encyclopedia Dramatica ainsi que certains forums. En considération de ces capacités d’action, Anonymous a été présenté par la chaîne télévisée américaine CNN comme étant l’un des trois principaux successeurs de WikiLeaks.

Le corrompu nous craint, le juste nous soutient, le héros nous rejoint…

L’idéologie de Anonymous est très proche de celle des indignés qui se retrouvent, pour un grand nombre, dans les causes défendues par Anonymous.

Force est de constater que, de nos jours, le capitalisme fait de plus en plus de ravages et l’écart entre les plus riches et les autres ne cesse de s’agrandir. La masse détient, tant juridiquement que politiquement, la souveraineté mais la réalité est tout autre : il semble extrêmement compliqué pour le citoyen lambda de s’émanciper du système établi et contrôlé de main de fer par d’autres que lui. L’entité dirigeante pouvant être un homme politique, un homme d’affaire ou une entité économique qui ne comprend pas (au mieux) ou s’indiffère de l’intérêt de la masse pour se concentrer sur ses propres intérêts. Si les motivations des Anonymous sont parfois très différentes les unes des autres, toutes les membres s’accordent sur la facilité de s’informer et de rejoindre le mouvement.

Et les institutions étatiques (comme la Direction centrale du renseignement intérieur -DCRI- ou Claude Guéant -Ministre de l’Intérieur Français-) de réagir…
En fermant le site Copwatch et en arrêtant (de manière très musclée), des membres supposés d’Anonymous (dans le cadre de l’enquête « Greenrights », par exemple).

Attaque DDoS : l’arme ultime?

Anonymous : un ensemble d'individualités

Anonymous : un ensemble d'individualités qui fait leur grande force

Une des armes les plus puissantes d’Anonymous est sans nul doute l’attaque de type DDoS.

Le DDoS (Distributed denial-of-service) ou déni de service distribué est un type d’attaque très évolué visant à planter une machine en la submergeant de trafic inutile. L’attaque est orchestrée depuis plusieurs machines à la fois, elle vise à anéantir des serveurs, des sous-réseaux… Le DDoS, arme très utilisée par Anonymous, représente une menace que beaucoup craignent car elle est très difficile à contrer ou éviter.

Aujourd’hui, des outils pour organiser et mettre en place une attaque DDoS simplifient grandement la tâche de l’attaquant. Par exemple, le processus de recherche d’hôtes secondaires (zombies) a été automatisé. Le principe consiste à trouver des failles courantes sur un grand nombre d’ordinateurs, via Internet. L’attaquant cherchera alors à en obtenir l’accès administrateur. Une fois le réseau construit, il n’y a plus qu’à donner l’ordre de submerger la cible finale de requêtes inutiles.

Cette menace est d’autant plus grande que des outils automatisant le processus (comme le software « Loïc ») sont facilement accessibles sur la toile. Il n’y a plus besoin de connaissances pointues pour mettre une attaque en place.

Retour au début de l'article

Poil à gratter des institutions gouvernementales…

Que ce soit en France, en Angleterre, aux Etats-Unis, au Brésil, en Syrie ou ailleurs, Anonymous dérange fortement. Toute décision des institutions gouvernementales allant à l’encontre de la liberté de parole est condamnée par l’association et s’en suivent des représailles à l’encontre des sites internet de ces entités. Les victimes sont à ce jour nombreuses : le FBI, la Maison Blanche, le Parlement Européen, le FMI, l’Elysée, Hadopi, les gouvernements brésilien, syrien, polonais…

…et des grandes sociétés!

En avril 2011, Anonymous attaque la compagnie Japonaise Sony en mettant hors-ligne les sites PlayStation Network, Qriocity et Sony Online Entertainement. Début 2012, Anonymous remet le couvert en rendant le site Sony Music en téléchargement libre. Les conséquences financières sont évidemment très lourdes pour Sony, la difficulté se situant dans la poursuite en justice d’un coupable. En effet, comment accuser un groupe qui, légalement, n’existe pas? Autrement dit, quand Sony accuse Anonymous, la firme accuse tout le monde et personne à la fois. C’est là une des grandes forces de l’association.

Outre Sony, Vivendi, CBS, ArcelorMittal, le cabinet d’avocats Baylout (défendant les intérêts hollywoodiens) ou encore l’église de scientologie ont été ciblés par des attaques de la part d’Anonymous. De même que certains peoples : Justin Bieber, Zahia Dehar, Lady Gaga, Séléna Gomez, Paula Fernandez…

La presse et les médias sociaux sont-ils ciblés?

Anonymous aurait très peu d’intérêt à attaquer des médias ou des réseaux sociaux pour une raison toute simple : ce sont leurs messagers. Néanmoins, Anonymous n’a pas de leader : personne ne contrôle personne et n’importe qui peut faire ce qu’il veut au nom de l’association. Il n’existe qu’un accord moral tacite entre les membres et Anonymous. Aucun contrôle du respect des valeurs n’est possible. Dès lors, certaines attaques de site de presse (L’express, entre autre) ont abusivement été revendiquées par Anonymous.

Retour au début de l'article

Pour poursuivre le dialogue…

Que pensez-vous d’Anonymous? Est-ce des pirates ou des « indignés du net »? Comprenez-vous les attaques des sites gouvernementaux, privés et/ou de peoples? Pensez-vous qu’un groupe au fonctionnement anarchique (sous-entendu capable d’auto-gestion par chacun de ses membres – et non dans le sens d’anomie- ) soit capable de durer dans le temps?
Comptez-vous boycotter les produits culturels au mois de mars prochain?

Vous pourrez trouver plus d’informations sur les portails suivant…

Nouvelles d’anonymous

Anonymous Belgique


Sources d’informations

Poster un commentaire

1 commentaire

  1. je vous ai découvert depuis quelque temps et my soul is with you. i am not angle, but angel

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :