Système électoral : scrutin uninominal ou plurinominal?

élection type de scrutin marketing communication politiqueAprès les 2 premiers articles abordant les scrutins direct et indirect, majoritaire, proportionnel et mixte, ce dernier volet va clôturer l’analyse des différents types de scrutin. Nous y aborderons les élections de type uninominal et plurinominal. Quelles sont leurs spécificités? Quelles sont les variantes de chaque système? A quel niveau de pouvoir retrouve-t-on ces scrutins?


Scrutin uninominal
Scrutin plurinominal
Pour poursuivre le dialogue…


Scrutin uninominal

Dans le scrutin uninominal, un seul siège est à pourvoir par circonscription électorale. On vote donc pour un seul candidat et le territoire national est divisé en autant de circonscriptions qu’il y a de sièges à pourvoir (afin de garder une proportionnalité des représentants pour chaque circonscription dans le territoire national). On retrouve souvent ce type de scrutin lors d’élections présidentielles françaises (dans ce cas, il n’y a qu’un seul poste à pourvoir, la circonscription est donc le territoire national tout entier).

Les scrutins uninomiaux peuvent être organisés en un ou deux tours. Dans ce cas, si aucun candidat n’a obtenu de majorité absolue (50% des suffrages ou plus) lors du premier tour, on procède à un second. A l’issue de celui-ci, le candidat arrivant en tête est élu, quelque-soit le pourcentage obtenu. Généralement, la présence au second tour est soumise à des conditions : un seuil minimum ou les 2 premiers candidats.

Scrutin plurinominal

Le scrutin plurinominal est aussi appelé scrutin à liste car on peut soutenir une liste de plusieurs candidats. Plusieurs sièges par circonscription sont à pourvoir : on vote alors pour plusieurs candidats (qu’ils soient seuls ou sur des listes). Parfois, pour ce type de scrutin, le « panachage » est autorisé: l’électeur n’est pas obligé de soutenir une liste entièrement mais il peut composer son bulletin à partir des noms figurant sur les différentes listes. Les suffrages sont alors comptabilisés individuellement. Dans un scrutin plurinominal, il peut y avoir une prime de majorité : dans ce cas, on attribue la moitié des sièges à pourvoir à la liste ayant obtenu le plus de voix. Le reste des sièges est réparti entre toutes les listes ayant eu plus de 5% des suffrages (en ce compris la liste majoritaire). Ce type de scrutin est utilisé pour les élections régionales et municipales, en France.

Retour au début de l'article

Pour poursuivre le dialogue…

Les 3 articles vous ont-t-ils aidé à y voir plus clair entre les différents types de scrutins?
Il existe des scrutins spécifiques à certains pays ou certaines régions du monde.
Y avez-vous déjà été confronté?

Vous pouvez relire les deux premiers épisodes de cette série, traitant respectivement du scrutin direct et indirect mais aussi scrutin majoritaire, proportionnel et mixte.


Sources d’informations

Journal L’Express

Wikipédia

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :